Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
"Au fil des Marquoirs"

Barthélémy Thimonnier, inventeur de la machine à coudre

22 Mars 2014, 23:06pm

Publié par Sylvie

Ce monsieur Thimonnier, né le 19 août 1793, exerçait le métier de tailleur, mais juste suffisamment pour nourrir sa famille. Sitôt un costume terminé, il courait s'enfermer dans le réduit pour échaffauder essais et projets. C'est en regardant sa femme broder le point de chaînette au crochet qu'il imagine une machine faisant de même.

Il s'obstine, sa femme se lamente, les dettes s'accumulent. On rit de lui.

Pourtant, un beau jour de 1829, il invente la machine à coudre.

Un volant que l'on fait tourner à la main, y imprime un mouvement alternatif à une aiguille; cette dernière, en transperçant le tissu, y forme une boucle, et des griffes entraînent l'étoffe après chaque point. la vitesse dépasse 200 points à la minute.

Quelle révolution pense Thimonnier.


CIMG2955 r (Copie)

 

Un matin de 1830, débarque à Paris un Thimonnier prêt à conquérir le monde et fonde avec l'aide d'amis le premier atelier de confection mécanique. Bientôt bourdonnent 80 machines travaillant 16 fois plus vite qu'une couturière à la main.

Mais sa réussite ne fait pas l'affaire des petits artisans tailleurs qui envahissent l'atelier et démolissent les machines. Le malheureux patron n'a que le temps de s'enfuir. 

Une deuxième expérience 3 ans plus tard se solde également par un échec.

Entêté, il reprend sa machine et la transforme en un couseur capable d'exécuter 300 points à la minute sur n'importe quel tissu. Un ingénieur,  séduit par son invention, monte la première fabrique de machines à coudre, mais la révolution de 1848 freine leur succès.


 

CIMG2954 r (Copie)

 

Ils partent pour l'Angleterre où Manchester, la cité du textile leur fait un triomphe.

Thimonnier prépare alors une machine pour l'exposition Universelle de Londres. Hélas, la machine arrive trop tard dans les mains du jury et ne figure pas au palmarès.

Le couseur brodeur est désormais connu et... copié!!!

Le malheureux Thimonnier, épuisé par le travail et les échecs, tombe malade en 1857 et c'est le corbillard des pauvres qui le conduit au cimetières le 5 juillet.

Seule sa femme le suit avec ses enfants et quelques amis.

Elle gagne sa vie à dévider le coton pour 30 centimes par jour.

En 1852, Howe monte une fabrique de machines à coudre aux Etats-Unis, Singer une autre en 1854.

L'invention était lancée.

Source "Notre Temps" 1972.


Mais qui pense encore à Bathélémy Thimonnier, l'inventeur passionné?

Commenter cet article

Gaëlle 27/03/2014 08:12

Pauvre homme, il n'a vraiment pas eu de chance avec son invention et ce sont les autres qui en ont tiré profit, en plus! Pourtant, c'était une vraie révolution, cette fameuse machine à coudre et on
ne pourrait plus faire sans encore de nos jours...

Bonne fin de semaine,
Gaëlle

isabelle - Au Fil de la Passion 23/03/2014 19:06

ton article est vraiment passionnant
cela me fait penser au blog de Sylvaine Lenoir "OUVRAGES DE DAMES" http://ouvragesdedames.canalblog.com
il n'a vraiment pas eu de chance Thimonnier
et pourtant, on lui doit beaucoup !
que pourrions-nous faire aujourd'hui sans machine à coudre?
belle soirée - bises
isabelle

douce campanule 23/03/2014 17:28

Ma machine est une petite Thimonnier (modèle Benjamine 5)que je possède depuis plus de 30 ans et qui me rend encore bien des services ! Dorénavant j'aurais une petite pensée pour ce pauvre
Barthélémy quand je m'en servirai ;-) !!! Merci Sylvie pour ce bel article !
Douce fin de journée ...
Marie

Sylvie 23/03/2014 17:37


Bonne soirée.


monique 23/03/2014 17:04

Merci Sylvie pour tous ces infos !
bonne soirée

Sylvie 23/03/2014 17:36


Bonne semaine.